jeudi 15 octobre 2015

Quatorze Appartements, Agnès Karinthi

Titre : Quatorze Appartements
Auteur : Agnès Karinthi
Edition : ELP
Pages : 487
Prix : 4,99€ (ebook)
4e de couverture : "Quatorze appartements raconte le parcours initiatique de Véronique Roland. Fraîchement installée à Lyon, déçue par son mari et pressentant la routine qui la guette, elle décide de renverser la vapeur et frappe aux portes de ses voisins pour tisser des liens. En réponse, elle rencontre l’indifférence des uns, la solitude des autres, l’infidélité et l’amitié."








Mon avis : 

Je tiens à vraiment remercier Agnès Karinthi qui m'a contactée pour que le lise son livre et me l'a gentiment fait imprimer rien que pour moi, elle est vraiment adorable. 

Dans ce roman contemporain, on suit Véronique Rolland, mariée et mère de trois garçons, qui quitte Nantes pour suivre son mari qui est muté à Lyon. L'intégration est difficile, les distractions et les sorties sont rares avec son mari. Mais un jour, Véronique en a marre et prend le taureau par les cornes : c'est décidé, elle va devenir amie avec tous les voisins, qui habitent les quatorze appartements qui composent son immeuble. Armée de son petit carnet de notes, elle se lance à l'assaut des relations de voisinage ! 

J'ai tout simplement adoré ce livre ! Tout le long j'ai eu l'impression que l'auteur lisait dans ma tête et retranscrivait tout sur le papier, un truc de fou ! Je ressentais exactement les émotions qu'elle décrivait, bon je ne vais pas vous raconter ma vie parce que ce n'est pas le sujet, mais j'ai moi aussi déménagé dans une ville où je me suis sentie totalement étrangère, moi aussi je ne sors pas beaucoup avec mon chéri même si des fois j'aimerais plus, moi aussi j'ai envie de connaitre mes voisins ! Agnès Karinthi a réussi à faire du personnage de Véronique, un personnage universel, qui m'a totalement parlé ! 
J'ai trouvé l'histoire intéressante, jamais ennuyante. Elle aborde de nombreux thèmes, de l'infidélité aux femmes sans domicile fixe. De la difficulté d'être mère et femme quand on est entourée d'hommes et de garçons. Une pure pépite. 

Comme je l'ai dit, le personnage de Véronique m'a chamboulée. Je n'ai pas toujours approuvé ses décisions, notamment ce qu'elle fait avec Juan, mais je les comprenais et je les acceptais sans que ça me fasse moins aimer le personnage, ce qui est rare chez moi. 
Quant au personnage de son mari, c'était pareil, je n'approuvais pas toutes ses décisions mais je les comprenais. Et même si je me suis moins attachée à lui, il m'a beaucoup plu quand même. 

Agnès Karinthi a su être juste dans tous ses mots, je me suis totalement sentie en phase avec son personnage principal, ses envies et ses aspirations. Elle a su mettre des mots sur ce que moi-même je ne savais pas forcément nommer. 
Ce n'est pas un roman ça, c'est une pépite, un coup de coeur que je conseille à tout le monde et un joli 20/20 ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

"nom + url"