mercredi 7 septembre 2016

La mer infinie, Rick Yancey

Titre : La mer infinie
Auteur : Rick Yancey
Edition : France Loisirs
Pages : 411
Prix : 17,90€
4e de couverture : "Cassie Sullivan et ses compagnons ont survécu aux quatre premières vagues destructrices lancées par les Autres. Maintenant que l'espèce humaine a été presque entièrement exterminée et que la 5e Vague déferle sur la planète, le groupe se trouve face à un choix : se préparer à affronter l'hiver en espérant le retour rapide d'Evan Walker, ou se mettre en quête d'éventuels survivants avant que l'ennemi ne referme sur eux son impitoyable piège.
Personne ne peut prédire à quels abîmes de cruauté les Autres sont prêts à s'abaisser, ni à quelles hauteurs l'humanité saura se hisser. La bataille finale ne fait que commencer...
Ils connaissent notre manière de penser.
Ils savent comment nous exterminer.
Ils nous ont enlevé toute raison de vivre.
Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir."



Mon avis : 

Un an après avoir lu le premier, après avoir entendu toutes les critiques négatives sur ce second tome, je partais sans aucune attentes. Et ça n'a pas été plus mal car du coup je n'ai pas été déçue et j'ai même plutôt apprécié ma lecture !

L'histoire reprend juste après la fin du premier tome, mais le début est déstabilisant car ce n'est plus le point de vue de Cassie, mais celui de Ringer que l'on a. J'ai eu du mal au début à me resituer, Ringer ne s'attarde pas vraiment sur ses compagnons, on ressent surtout sa rage et c'est donc compliqué de s'attacher à elle et à son point de vue. Toutefois rassurez-vous ce n'est pas le seul point de vue du roman. Et puis, voir ses pensées m'a permis de m'attacher plus à elle que je ne l'avais fait dans le premier tome.

Pour le coup, j'étais même contente de la retrouver elle plutôt que Cassie, car même si on voit un peu Cassie dans ce tome, elle m'a plus tapé sur le système qu'autre chose. Ses monologues intérieurs, principalement centrés sur Evan, tournaient en rond et m'ont profondément ennuyée.

Niveau intrigue et ambiance sur le coup j'avais l'impression de pas mal avancer, j'ai trouvé qu'il se passait des choses, l'action était présente. Mais en refermant le livre, je me suis dit : "Mais en fait, j'ai presque rien appris...". D'autant que les vraies révélations ne viennent qu'à la toute fin...et ne sont vraiment pas claires ! Le dernier tiers du roman est un grand flou pour moi (toute la dernière partie avec Ringer en fait). Je ne suis pas sûre d'avoir compris le réel dessein des Autres ni ce qu'ils sont. Je n'ai pas compris leurs actions. Bref, un grand flou, lent en plus,  qui me laisse une impression un peu amère après les deux premiers tiers du roman qui étaient pourtant très bien, tant au niveau du rythme que des actions.

En bref ? Un second tome pas si mauvais qu'on le dit (sauf si vous êtes un inconditionnel de Cassie) et qui mérite un 15/20.


1 commentaire:

  1. Je ne le trouve pas si mauvais non plus comme tu le dis, j'ai même adoré cette autre ambiance :)

    RépondreSupprimer

"nom + url"