vendredi 9 septembre 2016

L'instant précis où les destins s'entremêlent, Angélique Barberat

Titre : L'instant précis où les destins s'entremêlent
Auteur : Angélique Barberat
Edition : Michel Lafon
Pages : 432
Prix : 17,95€
4e de couverture : "Une tache rouge sur l’oreiller, juste sous les cheveux de sa maman, morte sous les coups de son mari. Voilà ce que le petit garçon a vu, à cinq ans… Pour survivre, Kyle se jette à coeur perdu dans la musique, que sa mère aimait tant. Vingt ans après, devenu leader d’un groupe de rock, il est célèbre dans le monde entier. Mais inapte au bonheur.
Coryn, elle, a grandi dans une banlieue sans charme. À dix-sept ans, elle tombe dans les bras de Jack Brannigan, qui fou amoureux l’épouse, mais, jaloux et violent, l’enferme dans une prison dorée, « Parce que tu m’appartiens… »
Comment ces deux êtres que tout semble séparer auraient-ils la moindre chance de s’aimer ? Pourtant, à l’instant précis où les destins s’entremêlent, chacun d’eux sait que sa vie ne sera plus jamais la même."





Mon avis : 

Je n'avais pas lu le résumé donc je me suis lancée dans ce roman à l'aveuglette.

Les points de vue s'alternent entre Kyle, un jeune homme qui a trouvé sa mère décédée suite aux violences conjugales quand il avait cinq ans, et Coryn, une jeune femme mariée très jeune avec un homme violent. Ils se rencontrent lorsque Kyle renverse le fils de Coryn, et qu'il a l'intuition que Coryn est une femme battue. 

J'ai beaucoup aimé l'histoire. Pour le coup, le titre correspond tout à fait car il y a une vraie réflexion sur le destin, le hasard,... Les personnages reviennent régulièrement sur ces petits riens qui ont fait de leur vie ce qu'elle est, et sur le fait que s'ils n'avaient pas eu certains malheurs, ils ne se seraient jamais rencontrés au final. C'est une réflexion que j'aime beaucoup et que je trouve très intéressante.
J'ai trouvé l'ambiance à la fois très sombre et mélancolique, un peu déprimante même, ce que je déplore. J'aurais aimé un peu plus de lumière.

Niveau personnages, on ressent à quel point ils sont cassés. Kyle est littéralement détruit par la mort de sa mère et même des années après, il ne se la pardonne pas, au point que ça détruit ses relations amoureuses. Notamment avec la fille de son groupe, dont je n'ai pas retenu le nom...et qui m'a énervée du début à la fin ! Elle manque clairement de sentiments, elle a un côté je-m'en-foutiste qui m'a empêché de compatir quand par la suite elle a eu des problèmes et c'est vraiment dommage !
Quant à Coryn, je crois que c'est le personnage que j'ai préféré. Elle a de vrais problèmes et se renforce petit à petit. Sa condition sociale d'origine apporte un peu plus pour la compréhension du personnage, car elle était jeune et subissait une pression familiale énorme quand elle s'est mariée.

C'est là que mon avis devient compliqué : en fait j'ai aimé ce livre, l'histoire était bonne, bien traitée, les personnages étaient bons aussi. Mais je n'ai pas réussi à éprouver quoique ce soit pour eux, le roman ne m'a pas passionnée ou captivée. Peut-être l'ai-je lu à un mauvais moment ? Je ne sais pas, toujours est-il que ça m'a laissé une impression amère alors même que le roman en lui-même est très bon.

J'en reste donc mitigée mais je pense que le souci vient plutôt de moi que du livre, ça reste tout de même un 16/20. 

2 commentaires:

"nom + url"